loader

À la poursuite de demain

mai 31, 2015

À la poursuite de demain : Une utopie imaginé par Walt Disney.

À la poursuite de demain à été réalisé par Brad Bird avec comme acteurs George Clooney, Hugh Laurie, Britt Robertson, Raffey Cassidy, Tim McGraw, Kathryn Hahn, Chris Bauer et Thomas Robinson.

Date de sortie : 20 Mai 2015

À la poursuite de demain, mêler un film portant sur une réflexion philosophique sur le monde à un blockbuster de science fiction c’est assez rare comme cocktail mais ce film réussi bien ce mélange pour le coup vraiment original.

À la poursuite de demain est le nouveau film de Brad Bird, réalisateur aux commandes des Indestructibles et de Ratatouille, de Pixar. l’histoire du film est celle de Casey une adolescente brillante et optimiste et de Franck Walker un inventeur de génie qui vont tous deux partir à la découverte d’un autre monde, futuriste : À la poursuite de demain.

Au départ nous étions assez attiré par ce film : une aventure de science fiction avec la magie de Disney et avec au casting digne d’une super production, mais si le synopsis laisse entendre qu’il s’agit d’un film d’aventure cette publicité est un peu mensongère selon nous car en tout il doit y avoir 30 minutes dans l’autre monde.

L’histoire et l’univers mit en place sont pourtant intéressant, les personnages sont sympathique, on s’y attache vite : le duo Clooney / Robertson fonctionne bien, même si ses personnages ne sont pas des héros qui sortent de l’ordinaire, ici c’est le fait qu’ils soient eux même, c’est à dire humain qui les rends attachants, ils s’interrogent sur leur future et se détache ici vraiment de la « toile » qu’est las société.

En plus ils arrivent à nous faire rire notamment Franck avec sa maison truffée de Gadgets et de pièges en tous genre. Par contre le méchant David Nix, joué par Hugh Laurie n’est pas spécialement attachants, il reste un méchant bateau, le maître de ce nouvel univers qu’il veut préserver du sort de la terre.

À la poursuite de demain est un bon film de divertissement, mais ce dernier est composé de trop de défauts qui lui nuisent. Ce dernier Disney a pourtant un bonne morale écologique mais le film ne trouve pas son genre et passe de l’aventure à la science fiction ce qui en fait son plus gros défaut. De plus certains éléments de l’histoire font quelque peu « téléphonés ». Les effets spéciaux restent très bien et la bande originale également.

L’atmosphère des années soixante est plutôt sympathique, ce choix s’implique certainement par le fait que cette utopie a été imaginé par Walt Disney à la fin de sa vie dans les années 60, hélas elle n’est pas fidèle a son imagination.

Note des VSM :
7.5/10